Archi medActualités

29/06/2009 - Les transitions professionnelles : accompagnement des salariés dans l'entreprise

 Agir Magazine N° 22

Dossier spécial : L’accompagnement des salariés dans l’entreprise

 Interview
François Yettou Formateur – Consultant Cabinet Archi-Med
 
« Toute transition professionnelle comporte un risque » 
 
Agir Mag : Quelle est votre analyse sur les transitions professionnelles ?
 
François Yettou :Les transitions professionnelles jalonneront de plus en plus les parcours de vie car l’économie actuelle oblige à avoir des trajectoires professionnelles discontinues, à mettre en place des actions à court terme, tout en ayant le souci des évolutions futures.Les transitions sont donc fractionnements du temps, des actions et des perspectives. Elles sont également changement car ce qui est valable aujourd’hui sera vite dépassé dans les mois à venir, ce qui nous incite à revoir et à renouveler sans cesse nos modes d’actions, nos décisions et nos représentations. Pour les salariés ou futurs salariés, les parcours professionnels du type carrière linéaire voire ascensionnelle ont tendance à disparaître. Pour les entreprises, la flexibilité, l’adaptabilité aux exigences du marché, en matières de compétences, d’organisation et de moyens sont les garants de sa pérennité. Cette situation d’instabilité et de changement permanent a un impact réel sur les personnes et sur les organisations… Cela peut déboucher sur des crises et des crispations de la valeur travail, de la motivation, des relations, du projet...
 
Agir Mag : Comment anticiper et accompagner les phases de transition ?
 
F.Y :Toute transition professionnelle, que ce soit pour le salarié ou pour l’entreprise, comporte un risque. Cependant, quand celle-ci est réussie, elle est bénéfique pour les deux parties. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) reste un dispositif efficace d’anticipation des transitions, mais insuffisamment utilisé dans les PME/PMI… Il ne peut pas y avoir de réussite des transitions professionnelles sans un minimum de sécurisation des parcours et de recours aux outils tels que l’entretien professionnel, la VAE, le bilan de compétences ou encore le coaching de transition et la formation en général. Ces outils permettent aux salariés de devenir acteurs de leur propre parcours. Les entreprises doivent se mobiliser pour les utiliser davantage.Plus les salariés sont formés, qualifiés et motivés, plus les entreprises peuvent maintenir leur compétitivité ; ceci reste valable pour les temps forts comme pour les moments faibles de l’économie.Anticiper et accompagner les transitions dans l’entreprise, c’est permettre la mise en place d’une mobilité négociée et/ou choisie, mobilisatrice en flexibilité et en structuration de projet personnel de réussite. La mobilité subie, quant à elle, est démobilisatrice et anxiogène.
 
Agir Mag : Que représente la dimension psychologique dans cet accompagnement ?
 
F.Y :Les transitions, particulièrement celles qui sont non anticipées et non accompagnées, génèrent des formes sévères de perte de confiance et d’estime de soi.Perdre son emploi, changer de métier, s’arrêter, se remobiliser pour repartir malgré tout, s’accompagne généralement d’une certaine souffrance.Il faut « créer des espaces » pour écouter cette souffrance, donner à l’individu la possibilité de la verbaliser, la reconnaître et lui donner du sens : c’est le prix du redéploiement de l’énergie reconstructrice.En ce sens, un accompagnement psychologique est plus que nécessaire.Cet accompagnement va aborder les transitions sous l’angle de la co-construction du changement, ce qui permet de considérer que les changements sont toujours potentiellement envisageables.La maîtrise et l’appropriation par chacun de son destin personnel et professionnel, même dans les moments instables, limitent le stress, la souffrance et l’errance. L’accompagnement va aider au redéploiement du potentiel personnel et permettre à la motivation de rester intacte.

 


Lire toutes les actualités

Haut de page

Pour un meilleur affichage, mettez à jour votre navigateur, cliquez ici