Archi medActualités

01/12/2008 - Le stress pour quoi ?

François YETTOU consultant en conseils psychologiques : D’aucun verront le stress d’un bon œil, quand monte l’adrénaline… D’autres le verront d’un mauvais œil, quand justement monte l’adrénaline : l’un pour l’hyperactivité, l’autre pour l’hyperémotivité…

Le stress n’est ni bon ni mauvais, il est le stress… qui nous prive de note capacité à juger les choses à leur juste valeur et qui altère l’harmonie de nos comportements.
Il peut se confondre avec la pression de la performance, les changements successifs, les injonctions autoritaires, des méthodes et des procédures trop « enfermantes » ; nous disons bien se confondre ou mieux encore, il peut se draper sous l’épais manteau du faire plus, plus vite et mieux …

Des élèves peuvent-ils sombrer parce qu’on attend d’eux des bonnes notes ? Des sportifs peuvent-ils développer de l’eczéma quand on attend d’eux des résultats positifs ? De prime abord la réponse et non mais elle devient, très vite, oui si nous attendions que ça d’eux ou ces derniers attendent que ça d’eux-mêmes : aucun espace d’existence ni de reconnaissance n’est permis à part celui d’être le meilleur, et celui d’être conforme aux exigences ; pis encore tous les résultats obtenus « ne trouvent aucune grâce à leurs yeux » ; alors il faut encore et encore, tous les jours plus.

Ceux qui font et vivent le stress sont « les hommes et les femmes » ; parfois ils peuvent être sujets et objets du stress, les situations hélas n’y sont presque pour rien.

Gérer le stress engage chacun à dire par l’émotion ce qui ne peut être dit par la pensée mais également à dire par la pensée ce qui ne peut pas être dit par l’émotion. (1)

Maîtriser le stress engage le corps à retrouver son harmonie et son intégrité par la synchronisation des deux (émotion - pensée) (2) pour qu’il puisse puiser et construire l’énergie nécessaire à l’action.
Tout cela serait vain si un espace de « reconnaissance » n’est pas construit par soi et par les autres. Cet espace de reconnaissance apprécie les résultats, tolère les doutes, stimule la performance et nourrit la créativité.

Dépasser le stress c’est également  faire coïncider performance et bien-être.

François YETTOU

1 Training, émotionnel, perceptuel… voir formation ARCHI-MED
2 Exercices : Les 5 principes pour instaurer l’équilibre voir formation ARCHI-MED

 


Lire toutes les actualités

Haut de page

Pour un meilleur affichage, mettez à jour votre navigateur, cliquez ici